Merikokeb Berhanu

(b. 1977, Ethiopia)

Currently lives and works in Maryland, USA

Oeuvres

A propos

 

Mekikokeb Berhanu est une artiste peintre de 43 ans diplômée de la Fine Arts School de l’Université d’Addis Abeba en 2002. Outre la peinture, elle se spécialise dans l’art de la mosaïque au cours de ses années d’étude et, son diplôme en poche,  travaillera pendant une année entière (sept. 2003 -sept.2004) à la réalisation d’une mosaïque monumentale commandée par le célèbre Boston Day Spa d’Addis Abeba. Son goût pour l’art la pousse aussi pendant un temps vers le théâtre Hager Fiker où elle est employée en qualité de maquilleuse pendant deux années, ce qui lui permet de financer ses projets de création et de participer à plusieurs expositions collectives dès 2002. Une première exposition personnelle en 2005 au Hilton Hotel d’Addis Abeba lui ouvre la voie de la reconnaissance. Dès lors, les plus importantes galeries de la capitale telles Makush Art Gallery et Lela Art Gallery lui ouvriront leurs portes, reconnaissant en elle la marque d’un talent en émergence. En 2007, elle se rend au Soudan en compagnie d’autres jeunes artistes de sa promotion comme Dereje Demissie, Yonas Sahle et Kerima Ahmed, pour une résidence de création qui l’inspirera beaucoup par la suite notamment dans la réalisation de ses oeuvres abstraites. 

Depuis sa première participation à la célèbre Art Of Ethiopia, exposition collective de renommée internationale en 2012, elle figure parmi les artistes contemporains éthiopiens les plus en vue.


Les oeuvres par TransAfrik Art  datent de 2009. A cette époque, le sujet des femmes patriotes, femmes guerrières et fières affirmant leur position dans la société était prédominant dans ses oeuvres. Depuis qu’elle est mère d’une petite fille, et selon sa propre analyse, son style a beaucoup évolué vers des représentations plus abstraites, où apparaissent des formes inspirées de ses rêves, de ses pensées, des sensations et des sentiments qui nourrissent sa fantaisie. 

Expositions

 

Sélection d'expositions solo

2019  Beneath the Surface: The Mysteries of Living and Dying, Addis Fine Art Project Space, London, UK

2011   Ethiopian National Museum, Addis Ababa, Ethiopia
2016   Corporeal Contemplation, Addis Fine Art Gallery, Addis Ababa, Ethiopia 2015 RedHill Art Gallery, Nairobi, Kenya

Sélection d'expositions collectives 

2019    1.54 African Art Fair, with Addis Fine Art, London, UK

2017    Cape Town Art Fair, with Addis Fine Art, Cape Town, ZA

2016    1.54 African Art Fair, with Addis Fine Art, London, UK

2015    1.54 African Art Fair, with Addis Fine Art, London, UK

             Cape Town Art Fair, with Addis Fine Art, Cape Town, ZA

2013    Art of Ethiopia, Sheraton Hotel Addis, Addis Ababa, Ethiopia

              Ashara, Laphto Gallery, Addis Ababa, Ethiopia
2012    Art of Ethiopia, Sheraton Hotel Addis, Addis Ababa, Ethiopia

2011     Art of Ethiopia, Sheraton Hotel Addis, Addis Ababa, Ethiopia

             My Self Portrait, Asni Gallery, Addis Ababa, Ethiopia
2010    Art of Ethiopia, Sheraton Hotel Addis, Addis Ababa, Ethiopia

Photos

 
Merikokeb Berhanu au Nubia Art Studio, AA, 2008
Merikokeb Berhanu au Nubia Art Studio, AA, 2008

Untitled n°VIII, Acrylic on canvas, 80X7
Untitled n°VIII, Acrylic on canvas, 80X7

MB with The owner of AFA, Armory Show NY
MB with The owner of AFA, Armory Show NY

Merikokeb Berhanu au Nubia Art Studio, AA, 2008
Merikokeb Berhanu au Nubia Art Studio, AA, 2008

1/11

Analyse

 

Merikokeb Berhanu en 2009

Comme la plupart des artistes éthiopiens contemporains, Merikokeb Berhanu place la représentation de l’être humain, de la femme en particulier,  au coeur de son travail de création. La majorité de ses oeuvres « les plus figuratives »  présentent deux des caractéristiques majeures de la tradition iconographique éthiopienne, à savoir une représentation sublimée et subjective des proportions de la tête et du corps, et une modélisation des portraits. En effet, comme dans l’art éthiopien ancien, les personnages de Merikokeb Berhanu semblent obéir aux lois du clonage. Si elles ne diffèrent parfois que par leurs tenues vestimentaires, les femmes oblongues qui visitent l’univers de l’artiste semblent issue de la même matrice, soeurs ou jumelles, occupant l’espace sans jamais révéler leur identité propre. La position frontale, le contour marqué des visages et des yeux, l’aspect purement décoratif des fonds sur lesquels se détachent les silhouettes,sont les signes d’une double influence qu’on retrouve souvent chez les artistes éthiopiens contemporains: d’une part le rejet de l’illusion des volumes et des perspectives, hérité de l’art sacré de la chrétienté éthiopienne, et d’autre part la présence d’éléments symboliques et ornementaux, qui attestent de l’intérêt de ces jeunes artistes pour les tendances décoratives nées en Europe avec l’Art Nouveau au début du XXème siècle.

Plus d'infos

 

Merikokeb Berhanu est installée au Maryland (USA) depuis plusieurs années et représentée par la Galerie Addis Fine Art

Page consacrée à l'artiste sur le site d' Addis Fine Art: 

https://addisfineart.com/artists/46-merikokeb-berhanu/biography/

Autres sources: 

"Merikokeb (whose names in English mean leading star) is a thirty-seven-year old young artist who is practicing her trade with her friends in a cooperative gallery called the Nubia Art Studio. « She is one of Ethiopia’s most contemporary artist » as we can read in the ART OF ETHIOPIA 2014 catalog. 

She has exhibited on regular basis at places such as the Russian Cultural Institute, Alliance Ethio-Francaise, Italian Cultural Institute, Makush Art Gallery, the National Museum, Bulgarian Embassy, the Hilton Hotel and even in galleries in Sudan and Djibouti.

None of her works bear titles yet one of the most frequently recurring images in her works are ripened fruits, blooming flowers and female wombs. The bands and arcs of bold color give the drawings the presence of murals, an area which she has specialized in at art school.

Merikokeb is reluctant to speak about her works, saying that her paintings could speak “more clearly and honestly” themselves than she ever could. “I have never tried to communicate what my paintings mean through words alone, because I believe that they can speak more clearly and honestly themselves than I ever could,” she says.

Yet she says, “The life that we are passing, the complications, the density and the crowd, the thick fog and the smoke, the happiness and the hope entice me and cause the inner section that leads to my art”.