Islam Zian Alabdeen

(b.1968, Soudan)

Oeuvres

A propos de l'artiste

 

A propos

Islam Zian Alabdeen est un artiste exceptionnel par bien des côtés. Une enfance et une jeunesse pétries d’une culture dont les racines remontent à l’aube de l’humanité, des études universitaires à Khartoum dans une période difficile et instable, une installation en France aux portes de la capitale…

Ces étapes ont nourri un parcours artistique permettant sans doute d’approcher sa richesse, sa profusion, son originalité et sa générosité.

De ses dessins sur papier, instantanés d’émotion, à ses grandes toiles enluminées et brillantes, Islam apprivoise les techniques traditionnelles, invente ses matériaux et outils pour les mettre au service d’une expression unique. Il nous convie à un voyage vers ses terres lointaines ou la femme est magnifiée au-delà de son statut maternel, où le bestiaire écrit le message de la tradition millénaire.

Des roses tendres, des pastels intimes de certaines de ses petits formats à la flamboyance solaire de ses céramiques et des ses grandes toiles, Islam nous invite à un univers qui transcende le temps et l’espace. (..) 

Le parcours d’Islam Alabdeen compte plus d’une cinquantaine d’expositions en France et à l’étranger ainsi que plusieurs distinctions professionnelles

 

Expositions

 

Distinctions

2004 Second Prize, Salon d’Arts Plastiques - Nancy, France
2003 Second Prize, Anti-Racist Campaign - Grenoble, France
2001 Second Prize, Marché d’Art Artuel – Rueil-Malmaison, France
2000 Second Prize, The River Seine Today Competition – Rueil-Malmaison, France 1999 First Prize, Festival of Wet Painting/Workshop – Noordwijk, Netherlands 1998 First Prize, 133rd Salon des Artistes – Versailles, France

Expositions individuelles

2006 Memory of the sun, French Cultural Centre – Khartoum, Sudan

2006 City of sand, Galerie Le Caveau – Charleville-Mézières, France

2005 Galerie-Atelier Eendvogel, Gorinchem – ­Netherlands

2005 Memory, La Galerie Africaine – Paris, France

2004 Tale of the Nile, Egyptian Cultural Centre – Paris, France

2004 The perfumes of the Nile, Galerie Le Caveau – Charleville-Mézières, France

2004 Desert perfumes, Galerie La Passerelle – Tours, France

2004 Memory of the desert, Galerie L’Escalier – Lyon, France

2003 Harig-Bagdad, Syrian Cultural Centre – Paris, France

2002 Memory of the sun, Cité Internationale des Arts – Paris, France

2002 Memory of the sun, Rives Inédites – Paris, France

2002 All memories of the sun, National Centre for handicapped children - Suresnes, France

2002 No title - Mairie d’Equeurdreville, France

2002 The Return of Toya, Rives Inédites – Paris, France

2001 Workshop Gallery – Paris, France

2001 Open studio, International City of Arts – Paris, France

2001 Hot season, Galerie Le Caveau – Charleville-Mézières, France

2000 Sudanese exhibition, Médecins du Monde – Paris, France

2000 Open studio, Cité Internationale Arts – Paris, France

2000 Brasserie des Arts – Rueil-Malmaison, France

2000 Festival of Wet Painting/Workshop – Noordwijk, Netherlands

2000 International Festival of Marionettes – Charleville-Mézières, France

2000 Zian’s wedding – Palaiseau, France

1999 Couleurs Café – Orléans, France

1999 Desert dream, Fi Beiti Gallery, Amsterdam, Nederland

1998 Toya, British Council – Khartoum, Sudan

1998 Toya - Paris, France

1998 Dark Town, French Cultural Centre – Khartoum, Sudan

1997 Sudanese Culture, British Council– Khartoum, Sudan

1997 On the Nile, French Cultural Centre – Khartoum, Sudan

1995 Dark town, French Cultural Centre – Khartoum, Sudan

1990 Khartoum Town, Russian Cultural Centre – Khartoum, Sudan

Expositions collectives

2004 Syrian Cultural Centre – Paris, France
2004 Open studio, Ateliers 96 – Rueil-Malmaison, France
2003 Colors, Mairie du 4e – Paris, France
2001 Love and Culture, Isis Art et Culture – Paris, France
2001 Open studio, Ateliers 96 – Rueil-Malmaison, France
2001 Collective exhibition – Montréal, Canada
2001 Salon de la Collective des Beaux Arts, Carroussel du Louvre – Paris, France
2001 Quatrième rencontre d’Agbe et Gbalicam, Galerie Agbe et Gbalicam – Paris, France 2001 Salon d’Arts Plastiques – Viry Châtillon, France
2000 Beyond the Banks – Paris, France
2000 Musée Atzac– Paris, France
2000 North Migration Season, Galerie Thuillier – Paris, France
2000 130 artists, Cité International des Arts – Paris, France

2000 International artists exhibition, Noordwijk Church – Noordwijk, Netherlands 2000 Sudanese Painters, Ministère des Finances – Paris, France
2000 Africa, Bibliothèque municipale d’Andrésy, France
2000 Paris by heart, Galerie du Haut Pavé – Paris, France

1999 Beyond the Banks – Paris, France
1999 Sudanese Painters – Vitry-sur-Seine, France
1998 Salon des Arts Plastiques – Romainville, France 1998 Salon d’Art – Veneux, France
1994 Black, Goethe Institute – Khartoum, Sudan
1993 Life, Hôtel Méridien – Khartoum, Sudan
1992 On the Nile, Amman University – Amman, Jordany 1991 Sudania, Galerie Le Caveau – Khartoum, Sudan

 

Photos

Plus d'infos

 

Rencontre avec le peintre soudanais Alabdeen, Atelier 96, Rueil-Malmaison

 

«Tu passes la porte Maillot, sur la N13 puis direction Rueil-Malmaison, ensuite à gauche  avenue Paul Doumer, et tu verras au 96 ter au fond de la cour à droite, il y a une porte vitrée», c’est ici que l’artiste d’origine soudanaise, Islam Zian-Alabdeen, m’a très gentiment convié à une rencontre dans son studio de l’Atelier 96 dont il est l’un des résidents. Arrivé en France en 1999, avec un statut de réfugié, Islam a trouvé son port d’attache, fondé une famille et reconstruit son existence à partir d’une passion qui l’anime depuis sa plus tendre enfance: l’image et le signe. 

L’image, c’est d’abord le dessin, qu’il pratique pendant ses temps libres, lorsqu’il n’est pas sur la piste avec son père qui le conduit de village en village à travers tout le Soudan. Son enfance nomade, Islam s’en souvient avec émotion. Une «naissance bizarre» à Khartoum, et puis un voyage sans fin dans un désert sans fin. Voyage et  désert le conduisent à exercer son regard sur les êtres et les choses, les animaux et les paysages, les hommes et les mots qui les désignent, les longues siestes de sa mère à l’abri du soleil et les discussions des adultes autour d’une tasse de thé rouge. La «mémoire du bled» s’inscrit à tout jamais dans ses souvenirs. «Il fallait être toujours prêt à partir» dit-il, «car certains matins, on se levait et l’école n’était plus là». Dans un pays immense qui compte plus de 300 tribus, le jeune Islam Alabdeen apprend aussi à reconnaître les signes et ce qu’ils évoquent dans les mythes anciens et les légendes véhiculées par les anciens. 

Plus tard, ces signes et symboles lui fourniront la matière première du dialogue qu’il entreprend avec lui-même et dont ses oeuvres offrent un témoignage poétique et féerique. 

Conte fantastique, récits oniriques, calligraphie porteuse d’un sens ésotérique profond, les peintures et les dessins d’Islam Alabdeen cheminent au travers d’un monde imaginaire, cosmogonie complexe où le sacré défie le profane, où la conscience immédiate tourmente  la mémoire et les vestiges d’un passé lointain. 

NJ, 2010

Site Internet de l'artiste: http://izian.free.fr/index.html